Avant de partir

Mais alors, que faut-il vraiment prévoir ?

Chers voyageurs, afin d’appréhender au mieux votre futur voyage à nos côtés vous trouverez ci-dessous quelques petites informations pratiques concernant le Mexique. Le but n’étant pas de vous ensevelir sous une montagne de renseignements inutiles, mais de vous permettre de partir l’esprit léger, et vous éviter de désagréables interrogations de dernière minute.  

Quelques données

• Superficie : 1 972 550 km2 (3,5 fois la France)
• Population : 107 millions d’habitants
• Capitale : Mexico, 25 millions d’habitants
• Reliefs : La moitié du Mexique est à plus de 1500 m d’altitude
• Religion : Majoritairement catholique
• Langue : Bien qu’il existe encore aujourd’hui plus de 60 langues indigènes, la seule langue officielle est l’espagnol.
• Vol : La durée du vol entre Paris et Mexico est d’environ 12 heures. 10 heures de vol pour un voyage entre Paris et Cancun.

Formalités d'entrée & Visa

Pour entrer sur le territoire Mexicain les ressortissants Français n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique de 180 jours maximum. Il vous suffit d’être en possession de votre passeport, qui doit être valide au moins 6 mois après la date du retour.
Une fois dans l’avion, vous recevrez un petit formulaire à remplir pour pouvoir entrer sur le territoire Mexicain : il s’agit d’un permis appelé Formulaire Migratoire pour Touristes. Il vous suffira de le compléter et de le conserver jusqu’à la fin de votre séjour où il vous sera redemandé au moment de votre retour (vous devrez payer une amende si vous le perdez).
Attention cependant, si vous transitez par les Etats-Unis, assurez vous d’être en possession d’un passeport biométrique et de posséder l’autorisation électronique appelée ESTA. Ce formulaire se rempli directement sur Internet au plus tard une semaine avant le départ, vous coutera 14$ et est valable 2 ans. Sans cette autorisation l’accès à bord de l’avion vous sera automatiquement refusé.

Argent & devise

Au Mexique la monnaie nationale utilisée est le Peso Mexicain désigné par le signe $. Attention donc à ne pas confondre avec les dollars Américains qui eux sont notés US$ ou USD.

Si vous souhaitez changer de la monnaie, il existe différents lieux où vous pouvez vous procurer des Pesos Mexicains tels que les bureaux de change (reconnaissables au terme « cambio »), les banques ou distributeurs automatiques. A noter que votre passeport peut vous être demandé.
Attention ! Dans certaines régions, l’utilisation de la carte de crédit dans les commerces n’est pas aussi banalisée qu’en France. Assurez-vous de toujours avoir un peu de monnaie sur vous pour payer le taxi, le restaurant ou les petits achats dans les marchés locaux par exemple.
Enfin, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre banque avant de partir afin de les informer de votre voyage, et de connaître les frais de paiements internationaux éventuels.

Climat

On le connait pour ses plages de sable blanc et ses cocotiers sur fond de mer turquoise, mais c’était faire fausse route que de le croire exclusivement tropical ! Le Mexique, chers voyageurs, est scindé en deux par le tropique du Cancer, et balayé par deux saisons : la saison des pluies qui s’étend de Juin à Septembre et la saison sèche qui, elle, s’étend d’Octobre à Mai.
Le nord du pays reste majoritairement une zone climatique tempérée alors que le sud est bercé par un climat plutôt tropical.
Attention toutefois de ne pas tirer de généralités sur la zone sud du Mexique, très marquée par des altitudes variables. En fonction de l’altitude, la température moyenne va ainsi considérablement diminuer.
Tout cela donc pour dire qu’il est bon de prévoir dans votre valise une veste légère ou un petit lainage en plus de votre précieux maillot de bain !

Décalage horaire

Le Mexique relève de quatre fuseaux horaires. De manière générale, pour la plus grande partie du pays, le décalage avec la France est de -7 heures : quand il est 13h00 à Paris, il est 6h00 à Mexico.
Attention toutefois, seule la côte de la Riviera Maya (Cancun) reste à l’heure d’été toute l’année, ce qui implique des décalages avec le reste du pays et un écart de seulement -6 heures avec la France. Veillez donc à bien prendre cette spécificité en compte si vous vous aventurez dans cette partie du pays ou atterrissez/décollez depuis l’aéroport de Cancun.
Le changement d’heure hiver-été ne se fait pas au même moment qu’en France. Du premier dimanche d’avril au dernier dimanche d’octobre, la majorité du pays adopte l’heure d’été

Santé

Aucun vaccin n’est exigé à l’arrivée pour les voyageurs arrivant d’Europe ou des Etats-Unis. Cependant, il est conseillé d’être à jour pour tous les vaccins recommandés en France tels que le Tétanos, Polio, Diphtérie, et Hépatite B.
Les vaccins contre l’Hépatite A et la Fièvre Typhoïde sont recommandés mais non obligatoires. De plus, sachez que les risques de Paludisme sont nuls, et ce depuis déjà plusieurs années au Mexique. En cas de doute n’hésitez pas à vérifier avec votre médecin avant de partir.

Autres risques sanitaires :

L’eau : Attention, l’eau du robinet n’est pas potable au Mexique. Il est donc nécessaire d’acheter de l’eau minérale capsulée tout au long de votre séjour. Mais pas d’inquiétude, vous en trouverez partout. A noter que les glaçons sont faits à partir d’eau purifiée ou minérale ; vous ne courez donc aucun risque à en consommer.

Troubles intestinaux : Changement de climat, d’horaires et d’habitudes alimentaires : on échappe rarement aux troubles intestinaux. Veillez donc à prendre les précautions nécessaires et à emporter avec vous un médicament anti diarrhéique type Imodium et un pansement intestinal tel que le Smecta.

Les petites bêtes : Le pays du Serpent à plumes n’a pas choisi ses divinités par hasard. Vous n’avez rien à craindre en ville ni sur les sites archéologiques majeurs parfaitement entretenus, mais chaussures fermées et pantalons sont de rigueur dès lors que vous vous aventurez dans la jungle.
Les moustiques quant à eux, peuvent être de sérieux invités indésirables ! Il est vivement recommandé d’emporter un répulsif dans votre valise ou d’en acheter un dès votre arrivée.

Soins et pharmacies : L’hôpital coûte cher, ainsi, en cas de petits ennuis adressez-vous à la pharmacie qui saura vous orienter vers un centre de consultation. Vous en trouverez toujours une, même tard le soir et le dimanche. Nombreuses et bien fournies, vous y trouverez tous les médicaments classiques.

Le mieux reste encore de vous constituer une petite pharmacie personnelle susceptible de soigner rapidement tous les petits bobos. Nous vous conseillons de prendre des antalgiques type Doliprane, une crème solaire, des sparadraps, un anti-moustiques, un anti-diarrhéique, un antiseptique, un antihistaminique, une pince à épiler, et une crème contre les brûlures de type Biafine.

Pourboire

Dans la vie de tous les jours :
A l’inverse de la France et à l’image des Etats-Unis, au Mexique, les pourboires (propinas) ne sont pas inclus et restent obligatoires. Si cette disparité peut vous sembler étonnamment arrangeante, sachez qu’il est impensable et très mal vu de ne pas en laisser.
Gardez à l’esprit que le salaire fixe n’est pas le même qu’en France et pensez donc à toujours laisser quelques pesos supplémentaires pour remercier les serveurs, les valets de parking, les pompistes dans les stations essence, les femmes de chambre dans les hôtels et autres personnes à votre service.

Au restaurant :

Dans les restaurants, les bars et les cafés, on laisse généralement un pourboire équivalent à 10% de l’addition ou, pour un service de bonne qualité, jusqu’à 15%.
Attention toutefois, certains restaurants incluent le pourboire dans l’addition, alors soyez vigilants.

Au guide et chauffeur :
Pour ce qui est du guide et de votre chauffeur, il est d’usage (et très important) de leur laisser un pourboire à la fin de votre voyage. S’il est toujours un peu délicat de parler argent dans notre culture Française, l’usage veut que l’on laisse entre 1 et 3€ pour le chauffeur et entre 3 à 5€ pour le guide, par jour et par personne.
Bien entendu, le montant s’entendra selon votre appréciation, mais là encore, gardez à l’esprit que le salaire fixe et le niveau de vie ne sont pas les mêmes qu’en France.

Communication et Electricité

Attention, les téléphones portables bi-bandes Européens ne fonctionnent pas au Mexique. La couverture GSM est bonne mais nous vous conseillons cependant de vous renseigner auprès de votre opérateur sur les conditions d’accès au réseau local.
De manière générale la téléphonie par internet de type Skype ou WhatsApp peut représenter la solution la plus pratique et économique le temps de votre voyage.
Pour appeler le Mexique depuis la France, composer 00 + 52 + l’indicatif de la ville + le numéro à 7 chiffres (8 à Mexico) de votre correspondant.
Pour appeler la France depuis le Mexique, composer 00 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).

Si la plupart des hôtels offrent une connexion wifi gratuite, il vous faut cependant garder à l’esprit que le Mexique ce n’est pas la France ! Ici, les étendues sont très vastes et certaines zones telles que la jungle du Chiapas ou autres petits villages ne jouissent d’aucun réseau. Profitez donc de votre séjour pour vous déconnecter et profiter pleinement des richesses que vous offre le pays.

Concernant l’électricité, 110 volts et prises US (prise à deux fiches plates). Un adaptateur est donc nécessaire au rechargement des batteries (ordinateur, téléphone, appareil photo…).

Sécurité

Le Mexique est-il dangereux ? Entre insécurité, enlèvement, corruption, trafics … le Mexique a généralement mauvaise presse et porte sur ses épaules une réputation bien souvent très erronée. Si ces problèmes peuvent parfois bel et bien exister dans certaines régions du pays, il n’en reste pas mois que pour un touriste respectant quelques principes de base, la réalité est tout autre.

Nuançons donc … et survolons ensemble quelques principes essentiels:

• Avant votre départ, veillez à faire des photocopies de vos passeports et documents importants. Nous vous conseillons de les garder accessibles de façon à éviter les situations délicates (se les envoyer sur sa propre boite e-mail par exemple).
• Comme partout ailleurs, ne faites pas étal de votre richesse lorsque vous sortez et n’attirez pas l’attention inutilement avec des objets de valeur.
• N’emportez pas trop d’argent liquide sur vous.
• Ne vous aventurez pas dans des ruelles désertes ou quartiers mal fréquentés la nuit et ayez toujours recours aux taxis dans les stations (ou les faire appeler depuis la réception de votre hôtel ou restaurant).
• Si vous le souhaitez, vous pouvez placer votre argent, Passeport, Visa touristique et autres documents importants dans le coffre-fort de votre chambre d’hôtel.

En bref, chers voyageurs, nous vous conseillons de faire preuve de bon sens et d’être prudents, comme partout ailleurs.

Fêtes & Jours fériés

S’il y a bien une chose qui ne manquent pas au Mexique, ce sont les fêtes. Au cours de votre voyage, vous tomberez certainement sur des festivités à un moment ou à un autre, riches en musique, nourriture et folklore.

Les fêtes les plus importantes sont :
• La Semaine Sainte (Semana Santa, fin Mars-début Avril)
• Le cri de l’indépendance (El Grito de Independencia, le 15 Septembre)
• La Toussaint (Día de muertos, les 1er et 2 Novembre)
• Le jour de la Vierge de Guadalupe (El día de la virgen, le 12 décembre)
• Noël et le Nouvel An
Février est le mois des carnavals, fêtes joyeuses qui commencent en brûlant symboliquement la mauvaise humeur et se poursuivent par des défilés de chars allégoriques, le couronnement du roi et de la reine et beaucoup de musique et de divertissement.
Lors de la Semaine Sainte et des ponts, les plages et les principales destinations touristiques reçoivent de très nombreux touristes et les activités culturelles et les divertissements se multiplient.
A noter que les banques sont fermées les jours fériés.

Bagages

Et dans sa valise alors ? Que faut-il vraiment emporter ?
En dehors de son passeport, classique maillot de bain et autres lunettes de soleil, on pense à prendre avec soi :

• Un petit sac à dos, bien pratique à manipuler pour visiter le pays.
• Une polaire ou une veste légère pour les nuits fraiches en altitude.
• Un imperméable en saison des pluies.
• Des sandales / chaussures ouvertes et une paire fermée.
• Shorts, tee-shirts, et autres vêtements légers.
• 1 ou 2 pantalons.
• Un chapeau.
• Une trousse à pharmacie personnalisée (voir notre rubrique santé)
• Un adaptateur.
• Un appareil photo pour faire le plein de jolis souvenirs.

Besoin de plus de renseignements ?